IUF logo; clicking here returns you to the home page.
UITA
Unit les travailleurs de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de l'hôtellerie du monde entier


Grève chez les travailleurs/euses de Gate Gourmet en Allemagne!

Inséré sur le site web de l'UITA le 24-Oct-2005

Envoyer cet article à une connaissance.

photo



Les travailleurs/euses de Gate Gourmet à l’aéroport de Düsseldorf ont débrayé au début du premier quart de travail le 7 octobre.


Alors que l’encre avait à peine eu le temps de sécher sur l’accord intervenu dans le conflit avec Gate Gourmet à l’aéroport Heathrow de Londres, un nouveau conflit impliquant les cuisines de l’air a éclaté à l’aéroport de Düsseldorf, où les travailleurs/euses ont débrayé à la suite de l’impasse dans les négociations collectives.

Les négociations en vue du renouvellement de la convention collective ont débuté en juillet. La fédération des travailleurs/euses de l’alimentation et de la restauration NGG a alors demandé une augmentation de salaire de 4,5% afin de couvrir l’inflation et des conditions de travail de plus en plus exigeantes. En réponse, Gate Gourmet a exigé des concessions sur les heures de travail, les congés et les primes de quart. Le comité de négociation refusant d’aborder ces questions – dont plusieurs ne font pas partie du cadre de négociation avec les sociétés mais sont négociées à l’échelle du secteur – Gate Gourmet a évoqué la possibilité de licenciements pour excédent d’effectif.

Quelques 90 travailleurs/euses sont maintenant en grève à l’aéroport de Düsseldorf, où un piquet de grève permanent a été établi. La NGG publie un bulletin quotidien contenant des entrevues avec les travailleurs/euses en grève et des mises à jour sur les répercussions de la grève pour les clients de Gate Gourmet à l’aéroport de Düsseldorf, le transporteur vacancier LTU, Turkish Airlines et Air France. Les travailleurs/euses en grève ont reçu l’appui du personnel de cabine de LTU et les passagers ont exprimé leur compréhension et leur soutien aux demandes des grévistes.

AGISSEZ MAINTENANT!


Au 21 octobre, après 14 jours de grève, la direction n'avait fait aucun effort pour trouver une solution au conflit. la NGG demande maintenant que des lettres de protestation soient adressées à Gate Gourmet et à la société-mère Texas Pacific Group.

Lettre type en anglais


A:
Gate Gourmet Germany
Fax: +49 69 9695 0407

Paul Lilley, President Gate Gourmet Division Europe
Fax: +41 1 810 91 75

Texas Pacific Group
Fax: +1 817 871 4001

Dear Madam/Sir

I am writing to express my concern over the situation at Gate Gourmet at Düsseldorf airport, where 80 workers are on strike, and my disappointment over the manner in which your company is treating these workers. Their union, the NGG, is bargaining for increased wages after having held back on wage demands for two years. In response, your company is demanding increased cuts, e.g., in holiday leave entitlement. The loss in sales occasioned by the strike together with the added expense of hiring subcontracted workers and security staff already far outweigh the cost of the wage increase for one year.

It would appear that, in the interest of your reputation as an employer and out of concern for your customers, airline passengers and the public, you would want this dispute to be settled as quickly as possible. I call on you to use your influence to ensure that your management enters into good faith negotiations with the union and carries them to a positive conclusion.

I am looking forward to hearing from you about progress in settling this dispute.

Your sincerely,



Lettre type en allemand


Sehr geehrte Damen und Herren,

am Flughafen in Düsseldorf befinden sich seit dem 07. Oktober 80 Mitarbeiterinnen und Mitarbeiter von Gate Gourmet in einem unbefristeten Streik. Ich schreibe Ihnen, um meine Besorgnis und Bestürzung darüber zum Ausdruck zu bringen, wie hier seitens Ihres Unternehmens mit den Mitarbeiterinnen und Mitarbeitern in Düsseldorf umgegangen wird. Die Gewerkschaft Nahrung-Genuss-Gaststätten (NGG) fordert für die Mitarbeiter eine Lohnerhöhung, nachdem diese bereits zwei Jahre lang auf Entgeltbestandteile verzichtet haben. Statt dessen verlangt Ihr Unternehmen weitere Kürzungen, z.B. beim Urlaub. Die Umsatzausfälle durch den Streik, die Zusatzkosten für Leiharbeitnehmer und Security gehen bereits jetzt weit über die Kosten hinaus, die die Lohnforderung der Gewerkschaft für ein Jahr bedeuten würde.

Ich erwarte, dass Sie mit Rücksicht auf Ihr Ansehen als Arbeitgeber, gegenüber Ihren Kunden, den Fluggästen und der Öffentlichkeit darauf einwirken, dass Ihr Unternehmen in faire Verhandlungen mit der Gewerkschaft Nahrung Genuss Gaststätten eintritt und sie zu einem guten Ergebnis führen.

Über eine Antwort Ihrerseits in dieser dringlichen Angelegenheit würde ich mich freuen.

Mit freundlichen Grüßen



Les messages de solidarité font beaucoup pour donner aux travailleurs/euses en grève le soutien dont ils et elles ont besoin. Veuillez faire parvenir votre message à la NGG à l’adresse [email protected], avec copie au secrétariat de l’UITA à [email protected]

Comme dans le cas du conflit à Heathrow, il apparaît clairement que Gate Gourmet fait pression sur ses travailleurs/euses afin de générer des bénéfices plus élevés pour son propriétaire, la société d’investissement étasunienne Texas Pacific Group. Les travailleurs/euses de Gate Gourmet à Heathrow et leur syndicat, T&G, ont mené une lutte exemplaire et reçu les encouragements et le soutien de supporters du monde entier. C’est maintenant le tour des travailleurs/euses de Gate Gourmet en Allemagne et de leur syndicat de reprendre le flambeau dans une lutte qui prend des proportions épiques.

L’UITA vous remercie à l’avance de votre solidarité et de votre soutien.